" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Publié par Betjeman Rouen

Le confinement se termine. Mais l'épidémie est toujours là. Aussi les mesures que nous avons mises en place pendant le confinement sont maintenues, à savoir :

- une seule personne est acceptée à la fois dans la boutique; les autres devront patienter à l'extérieur. Nous avons balisé en fluo 3 espaces d'attente en respectant plus d'un mètre entre chaque;

- masques obligatoires pour pouvoir entrer dans la boutique et a fortiori pour pouvoir sentir les thés; sinon, nous préparerons vos achats et vous autoriserons à entrer uniquement pour le règlement. Nous portons un masque pour vous protéger, nous souhaitons donc que vous en portiez un aussi pour nous protéger;

- du gel hydroalcoolique est mis à votre disposition afin que vous puissiez vous en passer sur les mains avant de toucher aux produits en boutique. Si vous préférez ne toucher à rien, nous sommes là pour vous servir;

- nous désinfectons le terminal de carte bancaire après chaque personne; nous désinfectons aussi les billets et pièces. Nous acceptons donc tous les modes de paiement;

- nous continuons à préparer vos commandes pour celles et ceux qui souhaitent passer le moins de temps possible en boutique et éviter les temps d'attente. Vous retrouverez la liste de nos thés  ici : http://www.betjemanandbartonrouen.com/carte-des-thes-et-infusions.html . Vous pouvez passer commande en nous appelant au 02 35 07 71 05 ou par mail : betjeman.rouen@gmail.com ou encore via Facebook;

- nous poursuivons également les livraisons à vélo et les expéditions par voie postale pour celles et ceux qui ne peuvent pas se déplacer ou qui habitent plus loin;

Nous ne parviendrons à éradiquer ce virus qu'avec le concours et la compréhension de tous. Soyons solidaires et respectueux les uns des autres. Tous ensemble pour préserver la santé de chacun.

 

Retour aux jours et horaires d'ouverture habituels
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article